Actualités > Ingrid Bétancourt

Que peut-il se passer dans la tête d'Ingrid Bétancourt durant sa détention ?

Ingrid Bétancourt Oser aborder le thème d’Ingrid Betancourt, c’est se plonger dans un débat qui transcende son sujet – et les critiques relatives à son choix – à savoir l’application éventuelle de l’astrologie à l’étude de faits divers. La polémique est double : en quoi l’astrologie pourrait-elle se révéler pertinente ? Comment l’utiliser alors ?


Nous répondrons d’un point de vue tant subjectif qu’empirique : si l’on accepte pour postulat initial que l’astrologie est un langage symbolique permettant de décrire les mécanismes de l’inconscient, il serait possible à travers le thème de naissance de prendre connaissance de ces « patterns » chez un individu donné, afin d’en comprendre les ressorts invisibles. Comme dans toute forme d’analyse prenant pour objet la psyché humaine, il nous faudra reconnaître les limites de notre art en acceptant que nous ne pourrons qu’approcher de la vérité par la spéculation ; par ailleurs, tout individu souhaitant pratiquer l’astrologie se verra parfois confronté à un autre problème : l’absence de son sujet d’étude, et partant son incapacité à entretenir un dialogue susceptible d’infirmer ou affirmer ses hypothèses. Nous compenserons alors dans la mesure du possible par la collecte de données biographiques ou, mieux encore, autobiographiques (les mots du sujet s’avérant souvent révélateurs). Ce sera le cas pour l’étude ci-dessous, mais c’est aussi le quotidien des « profilers », dont certaines techniques peuvent être transposables à l’astrologie à partir du moment où l’astrologue concevra le thème comme une « scène de crime » décrivant son mode opératoire, ses angoisses, ou encore ses aspirations.


Notons toutefois que le cas d’Ingrid Betancourt inverse ces données puisqu’il ne s’agit pas d’un criminel mais d’une victime. Quel intérêt dès lors d’en esquisser une étude ? Nouvelle réponse toute de subjectivité vêtue : à travers son thème, nous tenterons de découvrir les ressources sur lesquelles cette femme hors du commun a pu s’appuyer pour survivre et éclairer ses choix de mécanismes défensifs.


L’espace du thème est clairement organisé à travers des figures triangulaires reliant des groupements planétaires. Ces agencements mettent en valeur la maison VIII et Neptune au DS, dont nous verrons qu’il pourrait jouer un rôle majeur.


Les dominantes hémisphériques souligne l’Ouest ce qui suggère un intérêt marqué pour les autres voire une tendance à s’y subordonner, littéralement ou symboliquement parce que c’est à travers ses relations que l’on se construit. Le premier quart est vide, ce qui soulève la question suivante : si une concentration dans ce secteur suppose une forte préoccupation pour ses besoins, sa vacuité pourrait-elle signifier qu’on ne s’intéresse pas – ou peu s’abstraire aisément – de ses nécessités primaires ? Si tel était le cas, on pourrait y voir une première ressource à exploiter pour Ingrid Bétancourt, dont on connaît aujourd’hui les conditions de détention, mais aussi l’un des facteurs à l’origine de son combat.


L’opposition planétaire sur l’axe IV-X, lorsqu’on juxtapose données astrologiques et biographiques, devient une piste d’interprétation intéressante au retour d’Ingrid Bétancourt en Colombie ; on sait effectivement qu’elle a fait le choix douloureux de se séparer de sa famille pour vivre son engagement, comme s’il avait fini par lui apparaître impossible de concilier vie familiale (maison IV) et sociale (maison X ). Faut-il y voir - en plus de facteurs extra-astrologiques - l’effet du carré neptunien ? Situé sur le DS, Neptune intensifie l’intuition mais aussi les fantasmes, dès lors l’autre peut-être perçu tel qu’on l’imagine plus que tel qu’il est en vérité… Nous touchons ici à l’une des clés de l’astrologie clinique : plus que l’aspect planétaire, ce sont les circonstances du vécu qui créent l’harmonie ou la dissonance. Vénus en Sagittaire pourrait stimuler Jupiter en Verseau engendrant une foi totale en sa chance (si athée) ou en la providence (si croyante), et partant la certitude que le bien triomphera tôt ou tard.


Dès lors, le manque de réalisme que l’on prête à Neptune devient une force potentielle dans l’adversité : si Ingrid Bétancourt a pu développer sa foi – quel qu’en soit l’objet – c’est en elle qu’elle puise sans doute chaque jour la force d’aimer encore la vie, d’espérer, et la conviction que des jours meilleurs finiront par arriver. Si elle peut épanouir les qualités de sa lune en Lion (donc transmuter sa dissonance supposée), elle trouvera à travers l’amour le pouvoir du pardon, et complètera l’exemplarité qu’elle offre à ses frères d’humanité depuis des années. Telle pourrait être la voie spirituelle pour traverser l’épreuve qu’elle vit depuis cinq ans et en sortir grandie, d’autant plus que sa dominante marsienne lui confère une belle combativité.


Les dominantes planétaires mettent en relief le Capricorne, dont la présence en son sein de mars. A relire les circonstances de son enlèvement, on est troublé de relever à quel point la conduite d’Ingrid Bétancourt « incarne » cette dominante : alors que de nombreux obstacles se dressent sur sa route, la native s’obstine parce qu’elle est mue par son objectif et la profondeur de ses convictions morales ; elle est fataliste, elle sait qu’elle peut mourir à tout instant, mais son désir de suivre jusqu’au bout le plan qu’elle a construit avec méthode – à savoir devenir présidente pour restaurer la probité de sa nation – est soutenu par son incroyable volonté. Courageuse comme on la dépeint si souvent, et comme son extraordinaire résistance en témoigne, elle va jusqu’à prendre la responsabilité légale de son choix…La dominante Capricorne s’étale par le jeu des conjonctions des maisons VIII et IX, ce que pourrait résumer la citation suivante de la native : « Je crois trop en ce que je fais pour que même le risque de la mort puisse m'arrêter. Je porte sur mes épaules l'espoir de beaucoup de Colombiens, trop de Colombiens ». La conscience du devoir à accomplir pour donner sens à son existence transcende les peurs, faisant d’Ingrid Bétancourt une véritable héroïne.


Relié à la Vierge en VI - par l’entremise d’Uranus et Pluton – et à l’Ascendant Taureau – par Mercure - ce tempérament capricornien consolide sa ténacité et sa puissance d’action. Ingrid Bétancourt aurait-elle décidé de se confronter à ses peurs, à ses angoisses, pour les conjurer ? C’est une hypothèse que pourrait inspirer le triangle à priori harmonique dont Neptune est à nouveau le troisième élément. Ne pourrait-on pas imaginer, en effet, un usage délibéré et constructif de son agressivité pour « se faire violence », l’idéal que l’on porte en soi se révélant plus fort que l’angoisse ? On pense au paradoxe que constitue de prime abord la coexistence au sein du thème de l’excès de Terre - gage théorique d’anxiété, d’inhibition ou encore de confort – avec les planètes fortes sus-citées…et son éventuelle résolution. En effet, comment coordonner ses énergies harmonieusement, dans un milieu hostile et des conditions extrêmes qui plus est ?


La situation anormale que subit quotidiennement Ingrid Betancourt depuis 5 ans exige qu’elle ait développé des mécanismes défensifs pour survivre, d’autant plus que les privations qu’elle expose dans sa dernière lettre évoquent certaines techniques de tortures psychologiques. Les caractéristiques du thème décrites jusqu’ici pourraient s’être « logiquement » traduites par un repli sur soi ou, plus exactement, un « isolement volontaire » ; on imagine qu’Ingrid Bétancourt a pu développer des stratégies de Capricorne pour supporter sa souffrance, s’enfermant par exemple dans le mutisme ou l’indifférence, ou encore se « blindant » par une anesthésie émotionnelle voire sensorielle. Dans tous les cas l’objectif est de se fermer à l’autre, de lui opposer une résistance passive en devenant un « mur » au silence pire que les mots…Sa véritable liberté est ailleurs, en elle-même et dans l’amour qu’elle porte à ses enfants comme elle le souligne dans son ultime lettre. En « ressassant » ses souvenirs heureux et se concentrant sur eux – grâce à sa dominante mercurienne ? - la native pourrait trouver un but pour s’en sortir, d’autant plus si elle a pu activer en elle les vertus de son Neptune natal. On comprendra alors pourquoi, du point de vue de l’astrologue, il semble peu probable qu’Ingrid Bétancourt ait épousé la cause des FARC , ni même feint de le faire, car ce serait aller à l’encontre de ce qui structure sa vie et son destin : l’honnêteté morale.


Article rédigé par Muriel Rojas


Documentation gratuite

Vous désirez plus d'informations ? Vous souhaitez vous inscrire à l'une de nos formations ? Recevez gratuitement par La Poste le catalogue complet de nos activités, sans engagement de votre part. Et pour vous remercier de votre intérêt, nous vous offrons un cours gratuit d'astrologie ! Cliquez ici.


Sa carte du ciel

Le thème astral d'Ingrid Bétancourt.


Ingrid Betancourt theme astral

Livres d'astrologie

En partenariat avec Amazon.fr, l'Institut d'Etudes Astrologiques vous propose une sélection de livres que vous pouvez acheter en ligne.

Cours d'astrologie gratuit

L'astrologie vous intéresse ? Nous vous offrons un cours !


cours astrologie gratuit

Contactez-nous

Claude de Chivré

claudechivre@yahoo.com

Soutenir Ingrid Bétancourt

soutenir Ingrid Bétancourt